top of page

Autres formations

Dans cette rubrique, vous trouverez d'autres formations animées par Joan et/ou Marguerite en dehors de Can la Haut, ainsi que des formations passées (mais susceptibles d'être reprogrammées dans le futur!)

Appliquer la méthode de la permaculture à son activité agricole

Formation mixte présentielle/digitale VIVEA

(dernière édition en janvier 2020)

Objectifs :

La formation permettra aux participants :

  • d’acquérir des outils d’analyse de leur contexte spécifique (contexte territorial et de marché, conditions particulières de leur parcelle, microclimat, etc.) ;

  • de développer une approche systémique de leur système de production et d’adapter leurs itinéraires techniques à leurs conditions spécifiques ;

  • d’élaborer un projet articulé autour de la résilience, grâce à une amélioration du niveau d’autonomie du système de production (fertilité, eau, intrants, etc.) ;

  • d’analyser la faisabilité de leur projet d’un point de vue économique, social et environnemental, en mettant l’accent sur l’adéquation du projet avec les besoins et valeurs de chacun.

 

Méthodologie : pourquoi une formation mixte présentielle/digitale?

 

Cela fait maintenant près de 7 ans que nous proposions une formation dite « Perma 1 » sur une durée de 2,5 ou 3 jours, qui permettait aux participants d’acquérir l’essentiel de la méthode de design en permaculture afin de l’appliquer à la conception de leur projet agricole.

Malgré les retours positifs que nous recevions de cette formation, nous nous sommes toujours questionné sur son effet « éclair » : que reste-il de l’information partagée et co-construite au fil de ces 3 jours ? Combien de stagiaires ont eu véritablement l’opportunité d’appliquer la méthode à leur cas particulier ? De nombreuses personnes de notre connaissance, quelques mois ou années après avoir suivi cette formation, se sont lancées dans leur projet agricole « bille en tête », sans prendre le temps de suivre la méthode étape par étape, oubliant les principes fondamentaux des « solutions petites et lentes » ou de la « réflexion prolongée et réfléchie au lieu de l’action prolongée et irréfléchie »...

 

Notre idée pour cette année est donc de proposer une formation de qualité, qui s’étalera sur un mois et qui permettra à chacun, à son propre rythme, d’assimiler les grandes étapes du design permaculturel en appliquant la méthode à sa situation personnelle. La formation s’articulera autour de 6 modules de formation à distance, pour les parties théoriques et pour une partie du travail individuel, afin que chacun puisse avancer sur son projet personnel ; et 3 jours de formation présentielle, afin de ne pas perdre la richesse des échanges et des dynamiques participatives. La concentration des modules théoriques sur la formation à distance permet aussi de concentrer le temps en présentiel sur des activités les plus pratiques possibles, par l’observation de cas réels et des travaux en petits groupes qui facilitent l’intégration des concepts analysés. Le premier jour en présentiel aura lieu sur la ferme Can la Haut ; et les deux derniers jours auront lieu sur les terrains de deux participants, afin que le groupe puisse réaliser deux analyses de cas réels avec observation in situ.

A qui s’adresse cette formation ?

 

Cette formation s’adresse à trois types de public :

- des agriculteurs déjà installés, qui souhaitent prendre du recul sur l’ensemble de leurs pratiques et développer un nouveau regard sur leur terre, afin d’adapter leur système de production pour répondre au mieux à leurs besoins et aux conditions spécifiques de leur parcelle ;

- à des porteurs de projet agricole (projet professionel ou projet d'autonomie alimentaire) qui connaissent déjà le terrain sur lequel ils désirent développer leur activité, et qui désirent lors de cette formation affiner à la fois leur projet agricole et leur connaissance du site, afin de disposer de tous les éléments avant de se lancer ;

- à des porteurs de projet qui n’ont pas encore de terrain, mais qui pourraient s’associer avec un autre participant pour toute la partie d’étude de la parcelle.

Volume horaire:

3 jours en présentiel + travail à distance sur 6 modules (volume total évalué à 16h pour la partie à distance)

 

En quoi consistent les modules à distance?

Les modules à distance auront lieu sur la plateforme de formation en ligne de Gaïa Consulting.

Cette plateforme interactive dédiée est accessible dès l’inscription en ligne après laquelle vous recevrez vos identifiants et codes d’accès. Suivant les thématiques abordées, ces modules incluent : vidéos, bandes audio, lecture, webinaires et sessions questions réponses avec le formateur.

Contenus de chaque module à distance :

 

  • Module 1  (1h)

Définition de la permaculture

  • Module 2  (3h)

Approche systémique en permaculture : compréhension du fonctionnement d’un écosystème. Inspiration des écosystèmes naturels pour en tirer une série de principes qui constituent les fondements de la permaculture et de l’agroécologie. Compréhension du cycle de la matière organique et de la vie du sol.

  • Module 3  (3h +1h30 de travail individuel)

Le REDIM en permaculture : la méthode de design. Présentation d’une approche organisée et rigoureuse pour concevoir son activité.

  • Module 4 (1h30 + 1h30 de travail individuel)

Étude du site : L’analyse de secteurs en permaculture, ou comment tirer le meilleur parti de toutes les ressources présentes sur le site, comprendre les contraintes et les atouts de son terrain

+ réflexion sur le climat : comment anticiper l’évolution de la parcelle dans un futur proche, face au changement climatique : quels changements à mettre en place pour optimiser la résilience du système ?

  • Module 5  (1h30 + 1h30 de travail individuel)

Concevoir son projet en se basant sur les de design en permaculture

  • Module 6  (1h30)

L’étape de maintenance : planification et organisation au quotidien de l’activité agricole

IMG_5224.jpg

Niveau 2:       Agroforesterie fruitière et maraîchère

          (6 jours) - dernière édition en août 2018

Pour les personnes déjà initiées aux principes de l'agroécologie et de la permaculture (niveau 1), ce stage permet d'aborder en profondeur une application pratique de la méthode permaculturelle, à travers la conception et la maintenance d'un agrosystème mixte associant cultures maraîchères et fruitières. Il s'articulera autour des thèmes suivants:

  • la culture maraîchère sans labour mécanique : comment transformer une prairie en potager avec des techniques d'occultation; comment entretenir la fertilité d'un sol grâce à diverses techniques de mulch, rotations et associations de culture, engrais verts ou couverts végétaux

  • l'arboriculture en agroécologie : observer et comprendre le cycle de vie d'un arbre fruitier, afin de l'accompagner par des interventions pertinentes

  • intégration des deux activités en un système agroforestier: conception et maintenance du système (gestion de la complexité)

Ce stage, financé par VIVEA pour les agriculteurs et porteurs de projet agricole, a été enrichi de 2 jours supplémentaires afin d'inclure plus de pratique ainsi que la visite approfondie de plusieurs "potagers-vergers" à échelle professionelle et à différents degrés de maturité, avec en particulier une journée sur une ferme où le système a été mis en place il y a plus de 15 ans.

 

Programme :

  • Les principes de base de la vie du sol et de son fonctionnement biochimique: un premier aperçu de l'application de ces principes a un écosystème cultivé (ou agrosystème)

  • Comprendre et répertorier les différentes stratégies existantes pour gérer la fertilité d'un sol agricole. Les avantages agronomiques, écologiques et économiques des stratégies préconisées en permaculture: mulch, engrais verts, plantes compagnes et extraits végétaux (purins)

  • Acquérir les compétences et connaissances nécessaires pour l'application de la permaculture au (non-) travail du sol en maraîchage:

    • Labour mécanique versus labour biologique

    • Itinéraires techniques pour le labour biologique: techniques d'occultation (bâches opaques) et couverture végétale permanente du sol (engrais vert et plantes compagnes)

    • Le mulch: différentes options de composants et avantages/inconvénients de chaque option (plastiques, paille, foin, tonte de gazon, BRF, autres.)

  • La permaculture en maraîchage : planifier l’espace de travail, le calendrier de culture et les itinéraires techniques

  • Arboriculture: les principaux éléments d'observation et de compréhension de l'arbre fruitier, ainsi que de son intégration diversifiée et des différents rôles qu'il peut remplir dans la ferme (production fruits / bois / mulch / fourrage / division de l'espace, etc.)

  • L'art de la propagation fruitière

    • semis direct, rejets de touffe, bouture et marcotte

    • Le choix du porte-greffe et le prélevement du greffon

    • Les différentes types de greffe: en fente, en couronne, en écusson

  • Accompagner l'arbre dans tout son cycle de vie.

    • La prévention comme gage de santé pour les fruitiers: gestion de la fertilité du sol

    • La biodiversité au service de la prévention contre les maladies et ravageurs

    • Gérer les apports en eau: comment économiser l'arrosage / arroser à bon escient / irrigation par aspersion ou au goutte à goutte

    • L'ABC de la taille des arbres fruitiers: son rôle, matériel nécessaire, approche de la taille douce

    • Avantages économiques de l'arboriculture permaculturelle (économies d'eau, d'intrants et produits phyto-sanitaires, intégration avec les cultures maraîchères, etc.)

  • Mise en place d'un système mixte associant cultures maraîchères et fruitières:

    • Avantages (synergies) et contraintes (concurrence) d'un système mixte associant des plantes annuelles et pluriannuelles

    • Analyse de différents design et modèles d'organisation dans l'espace (haies fruitières, espacement entre les différents élements, etc.)

  • Visite de 3 fermes en maraîchage & arboriculture associés:

    • observation et analyse du système, notamment d'un point de vue économique (étude des charges et bénéfices) et techniques (étude des stratégies pour améliorer la rentabilité du système)

    • Activités pratiques (à définir en fonction de la météo: gestion de la fertilité via des techniques de mulch, renouvellement du paillage, apports de compost, gestion de l'arcure des branches fruitières, etc.)

    • Les trois fermes qui seront visitées sont: Can la Haut, la ferme La Canopée (32), la ferme de Frédéric Chatelard (65)

bottom of page